On entend souvent parler de KPI dans le monde de l’entreprise. Que ce soit de la bouche des ingénieurs, des managers ou de nombreux autres professionnels, ce terme revient souvent. Dans cet article, nous nous intéressons à ce dont il s’agit, et à quoi ça sert.

Qu’est-ce qu’un KPI ?

KPI signifie (Key Performance Indicator). En français, on parle d’indicateur clef de performance. Cependant, le terme anglais reste très présent dans la communauté francophone. L’idée de cet indicateur est de permettre de mesurer le progrès réalisé dans le but d’atteindre un objectif stratégique.

Un KPI doit dont être mesurable. Il est important de mentionner cette nécessité d’être quantifiable. Lorsqu’il s’agit d’une donnée qualitative qui doit être mesuré, une mesure pensée en termes de KPI correspond souvent à une note :

  1. Très satisfait
  2. Satisfait
  3. Neutre
  4. Insatisfait
  5. Très insatisfait

On peut dès lors mesurer la performance d’une conférence ou d’un service de support téléphonique.

Voici quelques exemples de KPI :

  • Le nombre de visiteurs sur votre site Internet
  • Le temps que vous mettez pour rédiger une convention d’étude
  • Le taux de satisfaction de vos clients
  • Le nombre de likes sur votre page Facebook

Pourquoi faire des KPI ?

Partons de la phrase suivante : « Tout ce qui se mesure peut être amélioré ». En auditant sa situation actuelle, on peut se rendre compte d’où on est. On peut également décider d’où on peut aller.

Exemple :

Notre page Facebook a 1 245 likes en octobre 2018. Nous avons pour objectif d’avoir 1 500 likes pour le 31 décembre 2018. Voici l’évolution théorique que nous pourrions espérer :

Mois Nombre de nouveaux likes Nombre de likes (fin de mois)
Octobre 85 1330
Novembre 85 1415
Décembre 85 1500

Ainsi, l’objectif pour la fin du mois d’octobre est d’avoir 1 330 likes. En ayant conscience de cet objectif, on peut se mettre en marche dans cette direction. L’idée est de prendre conscience de son environnement, pour ensuite savoir où l’on veut aller.

Les KPI permettent également de se rendre compte de la performance de certaines méthodes. Si on mesure des meilleurs résultats grâce à l’utilisation d’une technique A plutôt qu’une technique B, cela nous permettra de nous rendre compte de l’efficacité de la première technique.

Comment bien mesurer ses KPI ?

Il est important de définir une régularité de mesure. Cela peut-être hebdomadaire, mensuel, trimestriel, voir annuel !

Je vous conseille de fonctionner par le biais d’un tableau de ce genre :

  Octobre 2018 Novembre 2018 Décembre 2018
  Objectif Mesure Objectif Mesure Objectif Mesure
KPI n°1
KPI n°2
KPI n°3
KPI n°4

Vos objectifs doivent être SMART. C’est-à-dire

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Atteignable
  • Réaliste
  • Temporel

Les risques des KPI

Lorsque l’on installe des KPI dans une organisation, on a tendance à demander à chaque pôle de faire un bilan des KPI qu’il pourrait être intéressant de mesurer. Un brainstorming de KPI est souvent effectué.

On remarque cependant que certains sont difficilement mesurables, ou que d’autres ne représentent pas vraiment la réalité. Un chargé d’affaires s’occupant d’une étude à 30 000€ aura certainement pris moins d’études qu’un chargé d’affaires prenant de nombreuses missions à 1 000€. Cependant, la valeur pour l’organisation sera différente.

Un mot de la fin ?

Même deux :

  • Tenez à jour vos KPI régulièrement
  • Remettez souvent vos KPI en question, pour se rendre compte de leur utilité

William PALANDRE(HTW-Marketing.com)
william.palandre@htw-marketing.com

A lire aussi : iae Lyon School of Management

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu