L’étude quantitative vient à la suite de l’étude qualitative compléter l’étude de marché. Son but est de vous permettre de vérifier et mesurer les informations préalablement récoltées par la partie qualitative. Dans cette partie, on s’intéresse avant tout aux faits, aux comportements de la population interrogée. Cette enquête est souvent dispensée par des questionnaires, et répond aux questions de types : Qui ? Quand ? Où ? Combien ?
L’étude quantitative est constituée de trois phases : la préparation, la phase de terrain, et l’analyse.
De la bonne élaboration du questionnaire, et du suivi strict de la méthode choisie dépend la réussite de l’enquête.
Concernant l’élaboration du questionnaire, il faut dans un premier temps fixer les objectifs de l’enquête et les sujets dont on souhaite parler. Il est ensuite indispensable de bien le structurer, de varier le types des questions, de hiérarchiser les thèmes à aborder et d’avoir une logique dans l’ordre des questions. Un bon questionnaire est là pour faciliter l’échange de paroles, est toujours clair et limpide, doit être neutre, ne pas influencer, et ne pas être redondant.
Avant de débuter l’administration du questionnaire, il est important d’avoir bien définis la taille de l’échantillon à interroger, ainsi que la méthode à utiliser. Ensuite, on pourra donc ensuite débuter la phase de terrain.
En raison de certains comportements tels que la lassitude, le respect des normes sociale, ou encore d’une mémoire approximative, il est possible que la qualité des réponses soit dégradée. Pour réduire cette impact, durant l’enquête, on pensera bien évidemment à vérifier la manière dont sont remplis les questionnaires, la cohérence des réponses données, et si les consignes ont bien été respectées.
Pour finir l’analyse quantitative vous permettra donc de mieux évaluer votre marché, mais aussi de pouvoir vérifier les hypothèses émises à la suite de l’étude qualitative.